Articles Tagués ‘grand prix de formule 1’

Bonjour à toutes et tous,

 

Depuis quelques mois, je prépare un grand projet, en terme de temps et d’espace « cérébrale » disponible cela mais un léger frein à mes histoires.

Rassurez-vous, je vais essayer de vite vous publier le « Et si… Les Femmes » qui aura donc disons quelques semaines de retard 😀
De plus, je travail aussi sur une nouvelle histoire (Et si… la physique quantique [titre provisoire :p]), et les suites de 2 histoires déjà débutés (et si… la F1 + Et si… hommage à Asimov)
A très bientôt et merci pour toutes ces visites.

Helder

Publicités

Avant tout, comme à chaque fois, si vous ne connaissez pas le concept, je vous invite à le lire AVANT cette « Fiction »

Lettre à JdA

Cher Jérôme,
Depuis que la F1 est passe par ton superbe pays la semaine passée, tu est au centre de toutes les spéculations.
Dimanche prochain, quand les feux de la grille s’éteindront en Italie sur le circuit de Monza, tout un pays sera à tes côtés, à te soutenir, parfois certains iront jusqu’à t’aimer ou te haïr. Et depuis lundi, je me pose la question suivante :

Et si… JdA remportait le GP de Monza ?

– « Il entre dans la parabolique, c’est incroyable! Il sera, dans quelques secondes, le successeur du Grand Ayrton Senna… »
– « Première victoire pour une Lotus cette saison. Voilà c’est fait, il vient de franchir la ligne et sort vainqueur de ce grand prix chaotique, comme la semaine dernière à Spa. »
– « Jérôme d’Ambrosio remporte son 1er grand prix de F1! C’est du jamais vu… »
– « Tout le monde le disait. Il manque un déclic à l’équipe lotus! Et c’est Jérôme qui avait la clef. »
– « Webber, Alonso, Raikkonen et vettel viennent de franchir la ligne d’arrivé. Et je suis encore sous le choc! D’Ambrosio est le 8eme vainqueur d’un grand prix cette année… »

Quelques heures plus tard
Paris, la defense
Bureau d’Eric Boullier

Le téléphone sonne. Boullier coupe le son de la TV. Il décroche.
– Oui?
– Bonsoir Éric, c’est Gérard Lopez.
– Bonsoir monsieur.
– Éric, qu’en est-il de ce merdier ? Comment fait -on dans 15 jours? Il est hors de question que Kimi ne soit pas aligné. Donc entre Romain et Jérôme, qui verriez vous a Singapour ?
– Nous devions aligner romain…
– Ce garçon n’est plus beaucoup apprécier dans le paddock maintenant…
– Ce serait mauvais pour notre image de ne pas le prendre, monsieur!
– Je vais suivre votre intuition, mais au prochain pet de travers de Grosjean, c’est la porte ! Bonsoir Éric.
– bonsoir monsieur…

15 jours plus tard
Singapour

– « Bonjour, ou bonsoir pour nous ici à Singapour. Vous allez assister au départ du grand prix de formule 1. »
– « Dans quelques minutes le départ va être lancé. Je vous rappel la grille de départ « CANON », avec la 1ère pôle de Romain Grosjean, suivi par Vettel, Maldonado, Hamilton, Alonso, Button, Webber et enfin Raikkonen qui a louper ses qualifs il faut bien le dire. »
– « Mais c’est surtout sa pénalité de 5 places pour changement de boîte qui va lui gâcher son week-end. »
– « Les feux viennent de s’éteindre ! Romain loupe complètement son envol, au 1er virage il pointe déjà à la 5eme place… Quand… »
– « Attention, c’est une Williams qui s’est totalement loupée au freinage… Aie c’est Maldonado, il embarque avec lui Webber, Alonso, Vettel, Massa… »
– « Drapeau rouge, les commissaires ont raison, ça va prendre beaucoup de temps pour nettoyer tout ça carbonne… »
-« Aie aie aie, j’aperçois des voiture qui finissent le tour au ralentit. Alors nous avons Raikkonen, Senna et Hulkenberg qui semblent tout les 3 avoir une crevaison. J’ai aperçu 1 Marussia peut après la 1ère chicane, sur le côté. »
-« Oui les commissaire l’ont déjà dégagée de la piste. Vous avez oublier de dire que Romain aussi à du être toucher dans le chaos du départ, car il n’a plus d’ailerons avant. C’est absolument incroyable. »
– » Les commissaires ont mis le départ sous investigation. Ils n’auront pas attendus 3h comme à Spa. Ça sent pas bon pour le vénézuélien. »
– » Jacques, Hamilton vient de rentrer directement dans son garage. Et Button est repassé par les stands changer de pneus. C’est une hécatombe. »

Le lendemain matin
Paris, la défense.
Bureau de Boullier

– Allo…
– Éric, pourquoi Romain a pris 10 places de pénalité sur la grille au prochain GP ?
– Je ne…
TAISSEZ-VOUS ! Je le veux dans mon bureau cet après-midi! Et faites venir D’Ambrosio aussi.
– …

Lundi après-midi
Enstone, Angleterre
Bureau de Gérard Lopez

L- Messieurs, c’est quoi ce merdier? J’ai reçu un avertissement du conseil d’administration !
G- Monsieur, je suis innocent…
L- Tait-toi romain. S’il te plais!
B- Monsieur, c’est Massa qui a déclencher la bagage…
L- Mais j’en ai rien a foutre que ce soit massa ou ma grand-tante ! Il était la, et tu as été impliqué dans la bagarre. Devant toutes les TV du monde! Mais il faut vraiment être idiot…
G- Monsieur, c’est Maldonado qui a mis le 1er coup…
L- Et vous vous êtes acharnés sur lui à 2 !! Tu est viré ! Tu nuis à l’image de notre société. Jérôme te remplace des aujourd’hui en tant que 2ème pilote de l’écurie…

Plus tard, dans la soirée, Éric est de nouveau seul dans son bureau plongé dans le noir. Il a mal à la tête. Il se lève, va vers la bibliothèque. Sort un verre, le rempli de son whisky préfère. Il va s’assoir sur un canapé, de l’autre côté du bureau, face à la baie vitrée lui donnant ce spectacle sublime de Paris la nuit. Il va devoir faire un choix qu’il ne  veux pas prendre, mais quelle autre solution…

Le lendemain matin, la presse est conviée à la défense à Paris, pour une conférence d’Éric Boullier.
Il arrive à l’heure, accompagné de Raikkonen et de D’Ambrosio. L’absence de Grosjean suscite immédiatement la curiosité des journalistes. Boullier leur annonce donc la nouvelle du licenciement du Français, et son remplacement sans préavis par le Belges…

Jérôme fit une fin de saison remarquable, et remarquée. Il donnât de très précieux points à Kimi sur le reste de la saison. Ce dernier devint champion devant Alonso et Webber. Jérôme terminera à une brillante 6eme place, grâce à ses podiums, et aux points qu’il marquât à chaque course…

Parfois la chance peut tourner à l’invraisemblable.

Helder M.